Teachers

 

 

Tu Tengyifang

A graduate of the Central Academy of Beijing and the Paris School of Fine Arts, I acquired a good technical background in drawing and painting. I would be delighted to share with you my profession, to accompany you in the learning of a pictorial technique and in the realization of your projects.

A few words about my work.

Most of the time, I choose the subject to represent instinctively, it merely deserves to be painted. When I realize the image or later, once it is finished, the reasons for my choice are gradually revealed to me. Subsequently, the essence of my reflection could be summarized in a struggle to save the painting.
Sometimes I can use the reduction or “collection” of a part of it, but it will always be to the benefit of another element of the painting which initially did not deserve to be as much exposed.

Other times, it is the represented subject that saves the painting but in any case, it is always a matter of saving rather than realizing something. For me the destiny of an image, from its conception to its exposition, is above all intimate. This may seem somewhat paradoxical, but in spite of this will to demonstrate, I have the impression that the image really exists only in the intimate relationship that is created between itself and the observer.

 
 
 
 
 
 


Yoanys Andino Diaz

Yoanys Andino Diaz est né le 27 juillet 1982 à Manzanillo, Cuba.
Il commence à étudier l’art au travers de cours de dessin, de peinture et de sculpture à dix ans, au sein de « la maison de la culture ».

Il fait des études à l’école des beaux arts « El ALBA » à Holguín. Il y perfectionne le dessin et la peinture académiques. Ses études terminées, il rentre dans sa ville natale et devient professeur de dessin et de peinture académique à l’école d’art Carlos Enrique.

Genève est un nouveau départ où il rentre à “la HEAD” haute école d’art et de design.

En parallèle il travaille comme peintre décorateur au Grand Théâtre de Genève sur divers projets lyriques.

La peinture de Yoanys Andino Diaz ne répond à aucun style actuel de la peinture contemporaine. Il utilise des éléments de l’Académie tout en déconstruisant au travers de sa peinture le modèle classique. C’est une nouvelle esthétique qu’il propose liée à un univers onirique dans lequel s’immiscent des personnages surréalistes.

Dans ses peintures, se glissent ses proches. Chaque peintre s’entoure d’une famille artistique avec laquelle il dialogue. La trame des toiles de Yoanys est tissée des visites de Magritte ou de Salvador Dali. Et si au rêve se mêle le jeu, c’est notamment sous l’influence de Joan Miro. Mêlés aux pigments purs des couleurs dispersées sur la palette de l’artiste, ils imprègnent son œuvre.

www.yoandino.com